lundi 28 novembre 2016

Chronique #90 : The Book of Ivy T.1, Amy Engel

THE BOOK OF IVY
Tome 1
Note : 4/5

Auteur : Amy Engel.
Porte vers l’auteur : Passez par ici.

Editeur : Lumen.
Porte vers l’éditeur : Puis, par là.

Illustrateur : Mélanie Delon.
Porte vers l'illustrateur : et toquez

Genre : Dystopie.

Nombre de pages : 342.

Date de parution originale : novembre 2014.

Date de parution en France : 2015.

D’autres tomes ?

Eh oui ! Cette série est une duologie !

Couverture :

J'aime assez cette couverture. Elle est simple, mais nous suffit pour deviner le thème autour duquel tournera l'histoire.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Le décor est planté, on sait tout de suite à quoi s'attendre. Le dessin est plutôt joli. Et les tons sont assez pâles, comme la vie de nos héros.


Mon avis sur l'histoire :

En débutant ma lecture, je pensais savoir où cela allait me mener, mais j'ai finalement été assez surprise. J'avais peur de me retrouver devant une situation totalement prévisible et une histoire d'amour un peu niaise ... mais ça n'a, heureusement, pas été le cas. Alors, forcément, on devine certaines choses, on anticipe des réactions, mais d'autres points sont surprenants ! Clairement, l'histoire n'est pas basée sur l'action, mais plutôt sur la réflexion, ce qui n'est pas plus mal car cela permet de différencier cette dystopie de toutes celles qui sont en vogue depuis quelques temps !

Concernant les personnages, je dois commencer par dire que j'ai trouvé l'héroïne un peu agaçante sur les bords au départ ... De prime abord, elle a l'air d'un pantin sans âme. Elle ne pense jamais par elle-même, obéit sans poser de questions, et fait une confiance aveugle à ses proches même quand ... Non ! On ne peut pas tout le temps dire amen à tout, surtout dans ces circonstances ! Ne devrait-elle pas réfléchir un peu ? La question est posée. Et, il faut noter que l'un des enjeux de l'intrigue est justement de déterminer si elle parviendra finalement à se faire sa propre opinion ou pas du tout ...

Ensuite, je dois bien avouer que Bishop est assez intrigant et extrêmement déstabilisant, ce qui le rend très intéressant. On ne sait jamais ce qu'il pense, on ne peut pas deviner la façon dont il interprète les choses et c'est assez frustrant, surtout pour cette chère Ivy ! Mais, ce serait trop simple s'il était transparent !

Enfin, même si j'ai apprécié cette histoire tout au long de ma lecture, je dois dire que c'est la fin qui m'a réellement convaincu car elle est riche en rebondissements et très surprenante !

En conclusion, je vous recommande avec plaisir ce premier tome, qui laisse deviner une suite un peu plus riche en action !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire