lundi 14 novembre 2016

Chronique #88 : La Ballade de Lila K, Blandine Le Callet

LA BALLADE DE LILA K
Note : 5/5

Auteur : Blandine Le Callet.
Porte vers l’auteur : Suivez le couloir.

Editeur : Le Livre de Poche.
Porte vers l’éditeur : Poussez les battants.

Photographe : Slavina Bahchevanova.
Porte vers la photographe :  Regagnez votre chambre...

Genre : Science-fiction.

Nombre de pages : 354.

Date de parution originale : 1er septembre 2010 (éditions Stock).

Date de parution en France : 1er février 2012.

D’autres tomes ?

Non, il s'agit d'un one-shot !

Couverture :

J'aime beaucoup cette couverture. Elle nous donne un petit aperçu de ce qui nous attend à l'intérieur, à savoir une petite fille perdue, tant sur le plan spatial que moral.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Comme ce fut le cas avec le recueil de nouvelles "C'est moi la reine", je n'ai pas choisi ce livre. Cette fois-ci, je l'ai reçu dans une box "Kube". De ce fait, ce n'est pas sa quatrième de couverture qui lui a valu de se retrouver entre mes mains. Néanmoins, je dois admettre que cette quatrième de couverture a de quoi titiller notre curiosité et nous donner envie de nous intéresser à l'histoire de cette pauvre Lila.


Mon avis sur l'histoire :

Contrairement au recueil de nouvelles reçu dans ma box "Lire-moi(s)", j'ai adoré "La Ballade de Lila K" envoyé par les libraires "Kube" !

Ce roman est fort, le récit poignant et Lila est une personne paradoxalement très attachante. Son histoire est si bouleversante que l'on ne peut pas rester indifférent face à cette pauvre jeune fille, victime du sort malgré elle... De ce fait, on souffre avec elle, on s'interroge tout autant, et on lui souhaite de trouver ce qu'elle désire tout en craignant ce qu'elle pourrait découvrir... 

Au fil du récit, on en apprend un peu plus sur elle, on comprend les raisons de sa présence dans le centre, et on devine peu à peu le fonctionnement liberticide de cette société qu'elle rejette corps et âme... Et, on va d'horreur en indignation...

J'ai beaucoup aimé la façon dont le récit était construit car on découvre le passé de Lila à mesure que la mémoire lui revient, ce qui nous met sur un pied d'égalité avec elle. De plus, étant la narratrice, elle nous livre ses sentiments et ses impressions, ce qui nous permet de comprendre pas mal de choses. 

Par ailleurs, cette histoire s'interroge sur les possibles dérives de notre société future et tente de nous ouvrir les yeux sur notre monde actuel. Or, cette approche est très intéressante, d'autant plus qu'elle confère une part non négligeable de réalisme à ce roman (prémonitoire ?). 

Enfin, l'écriture de Blandine Le Callet est tellement fluide que ce roman se lit d'une traite ! On a toujours envie d'en savoir plus, on ne veut plus lâcher le livre avant de l'avoir terminé !

En conclusion, je vous recommande ce livre pour son côté poignant et réaliste, ainsi que pour son intrigue prenante !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire