lundi 22 février 2016

Chronique #50 : Le Livre Perdu des Sortilèges T.1, Deborah Harkness


 LE LIVRE PERDU DES SORTILÈGES
(Titre original : A discovery of witches)
Note : 5/5

Auteur : Deborah Harkness.
Porte vers l’auteur : Suivez le chemin.

Editeur : Le Livre de Poche.
Porte vers l’éditeur :Accédez au bâtiment.

Illustratrice : Constance Clavel.
Porte vers l'illustratrice :  Ouvrez la porte.

Genre : Fantasy urbaine.

Nombre de pages : 832.

Date de parution originale : 8 février 2011.

Date de parution en France : 2 mai 2012.

D’autres tomes ?

Eh oui ! Nous avons affaire ici à une trilogie !

Couverture :

J'aime beaucoup cette couverture car elle représente tout à fait l'ambiance du roman ! En effet, on ne voit que la silhouette de la femme au premier plan, ce qui pourrait suggérer qu'elle s'efface ou qu'elle est perdu dans un monde qu'elle ne maîtrise pas. De plus, après avoir lu, nous avons l'impression de reconnaître l'un des lieux majeurs de l'histoire. En somme, cette couverture est tout à fait adaptée au récit qu'elle illustre !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Je trouve cette quatrième de couverture très réussie car elle en dit beaucoup sans trop en dévoiler. On sait que l'héroïne va se retrouver au cœur de la tourmente et que tout cela est dû à un héritage familial bien trop lourd, mais on ne sait pas ce que sont cette tourmente et cet héritage. Le mystère reste donc entier !


Mon avis sur l'histoire :

Avant toute chose, je peux vous dire que j’ai beaucoup aimé ce livre !

Pour commencer, on peut noter que le thème n’est pas nécessairement original puisqu’il tourne autour de sorcières, de vampires et de démons. Néanmoins, on ne se dit pas tout de suite « oh le cliché ! ». Au contraire, l’intrigue est plutôt bien tournée, ce qui évite la désagréable sensation de déjà-vu que l’on aurait pu craindre. Donc, je vous conseille de ne pas éliminer ce livre d’entrée de jeu uniquement parce que son thème est « banal », si je puis dire.

Puis, il faut s’arrêter sur le rythme du récit. Certains le trouvent trop lent, et il est vrai que nous n’avons pas affaire à une histoire se déroulant à un rythme effréné. De nombreuses scènes ne sont que des moments de la vie quotidienne de notre héroïne, et cela en blase plus d’un. Néanmoins, même si l’action n’est pas toujours au rendez-vous, les instants plus calmes ont leur importance pour la compréhension de l’histoire et de ses enjeux. Je ne pense donc pas qu’il faille regretter ces passages moins mouvementés. D’autant plus que les scènes d’action arriveront à point nommé. En effet, ce premier tome ne sert pas uniquement à poser les bases de l’histoire et à nous présenter les personnages puisque nos héros vont déjà commencer à vivre des péripéties en tous genres.

Ensuite, nous pouvons constater avec joie que l’auteure a réalisé un travail important au niveau de ses personnages. Ceux-ci sont très travaillés, ce qui donne un panel intéressant de protagonistes très réalistes. Par ailleurs, les personnages principaux sont assez attachants, ce qui est forcément un bon point. De plus, les relations unissant les différents protagonistes sont bâties de façon cohérente au sens où elles ne se construisent pas du jour au lendemain, et que l’impossible ne devient pas possible. De ce fait, le rendu est totalement crédible.

Enfin, l’écriture de l’auteure est extrêmement agréable à lire car fluide et riche. En conséquence, vous n’aurez aucun problème à lire les plus de huit cents pages qui vous attendent !

En conclusion, je vous recommande chaudement la lecture de ce livre si vous êtes fans de fantastique !

2 commentaires :

  1. Je suis d'accord avec toi, la couverture donne vraiment envie d'ouvrir le livre. Cela me tente bien.

    RépondreSupprimer