jeudi 19 novembre 2015

Chronique #40 : On ne réveille pas un chien endormi, Ian Rankin


 ON NE RÉVEILLE PAS UN CHIEN ENDORMI
(Titre original : Saints of the Shadow Bible)
Note : 3/5

Auteur : Ian Rankin.
Porte vers l’auteur : Passez par ici !

Editeur : Editions du Masque.
Porte vers l’éditeur : Ou bien par là !

Photographe : Giuseppe Blasioli.
Porte vers l'illustrateur : Suivez la route !

Genre : Policier.

Nombre de pages : 429.

Date de parution originale : 2013.

Date de parution en France : 2015.

D’autres tomes ?

Oui ! Ce livre s'inscrit en fait dans une série policière dont le héros est l'inspecteur John Rebus. Il est le dix-neuvième de la série ! Et, un vingtième a déjà été écrit, mais pas encore traduit en français.

Couverture :

A défaut d'être "jolie", elle a le mérite d'attirer l'attention. Or, le but d'une couverture est justement de nous interpeller pour que l'on s'intéresse ensuite au contenu du livre. Par ailleurs, elle est tout à fait dans l'esprit de la couverture originale, que ce soit au niveau de la photographie ou du surlignage du texte (même si les Anglais ont, quant eux, opté pour du jaune), et je trouve ça vraiment super !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Je la trouve assez attrayante. On nous fait bien comprendre les enjeux du récit, et le décor est tout de suite posé. De plus, on comprend bien que deux enquêtes vont se dérouler parallèlement, et qu'elles auront certainement un lien entre elles. En somme, c'est une quatrième de couverture intéressante et qui donne plutôt envie de lire ce livre selon moi.


Mon avis sur l'histoire :

Avant de commencer ma critique, je dois vous avouer que je n'avais pas compris que ce livre s'inscrivait dans le sillage de plusieurs autres ouvrages dont l'inspecteur John Rebus est le héros. Par conséquent, j'ignorais qu'il s'agissait, en quelque sorte, d'une suite. J'ai donc été assez désappointée lorsque j'ai remarqué que les personnages n'étaient ni présentés, ni décrits. Et, c'est d'ailleurs à cause de cela que j'ai commencé à m'interroger. En fin de compte, j'aurais sans doute dû mieux me renseigner avant de me procurer ce livre ... Mais bon, ce qui est fait est fait alors passons à la suite !

Pour moi, ce livre n'a clairement pas été un coup de cœur. D'une part, c'est dû à son rythme trop lent. Et, d'autre part, le fait que qu'il fasse partie de la série des "Rebus" y est pour beaucoup puisque j'ai eu énormément de mal à visualiser les personnages. On peut supposer que l'auteur, qui a déjà écrit dix-huit autre livres dont John Rebus est le héros, ne désire pas décrire son personnage fétiche à chaque fois et c'est tout à fait compréhensible. Cependant, cela m'a beaucoup perturbé, et pas uniquement en ce qui concerne le héros de cette série policière. De nombreux autres protagonistes sont simplement identifiés par leur nom et il est donc difficile de mettre un visage sur ces noms. Pour la petite anecdote, j'ai visualisé l'un des personnages récurrents de cet ouvrage comme quelqu'un de frêle pendant quasiment toute ma lecture. Et, ce n'est qu'à l'approche de la fin que j'ai appris qu'il était en réalité assez costaud ! J'ai trouvé cela très frustrant !

Par ailleurs, le fait de commencer la série en cours de route ne nous permet pas de bien cerner toutes les relations qui existent entre les personnages. Et, cela débouche sur une incompréhension globale des situations dans lesquelles se trouvent certains d'entre eux (pourquoi untel et untel sont-ils constamment en conflit ? Qui est ce personnage qui n'intervient que peu de fois et semble pourtant avoir un passif important avec un autre protagoniste ? Et ainsi de suite). 

En somme, il est un peu difficile de suivre ce qui se passe entre les personnages. Néanmoins, cela n'empêche absolument pas de comprendre l'histoire en elle-même. Et, l'intrigue est très intéressante ! Deux enquêtes sont menées en parallèle, l'une concernant un troublant accident de voiture, l'autre portant sur une affaire de falsification de preuve ayant potentiellement eu lieu trente ans auparavant, et Rebus doit jouer sur les deux tableaux ! J'ai vraiment apprécié cet entrelacement d'enquêtes et tout ce que cela impliquait. Durant la majeur partie du récit, on se demande jusqu'à quel point notre héros est impliqué. Est-il coupable ? Son équipe l'est-elle ? Qui croire ? Et, le dénouement n'en est que plus intéressant !

De plus, j'ai beaucoup aimé le personnage de Rebus. Il m'a bien fait rire ! Et, j'ai apprécié de suivre (autant que l'auteur nous le permettait) le cheminement de ses pensées, mais surtout l'évolution de sa façon de voir les choses. Il est sujet à une énorme remise en question dans cet ouvrage, ce qui constituait l'un des intérêts majeurs de l'intrigue !

En conclusion, je ne suis pas très fan de ce livre, mais cela s'explique assez simplement. D'une part, c'est le énième livre d'une série dont j'ignorais tout. Et, d'autre part, je ne le lis pas si souvent que ça ce genre de livres, alors peut-être que ce n'est pas fait pour moi !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire