lundi 10 août 2015

Chronique #26 : Powerful, S.N. Lemoing


 POWERFUL
Tome 1 : Le Royaume d'Harcilor
Note : 2,5/5

Auteure : S.N. Lemoing.
Porte vers l’auteure : Suivez le sentier !

Editeur : S.N. Lemoing en auto-édition !
Porte vers l’éditeur : Puis pénétrez dans la forêt !

Photographe : l'auteure a utilisé une photo libre de droits qu'elle a retravaillé !
Porte vers le site de photos : Et, passez sous la tente !

Genre : Héroic Fantasy.

Nombre de pages : 356.

Date de parution originale : 2 juin 2015.

Date de parution en France : 2 juin 2015.


D’autres tomes ?

Oui ! L'auteure m'a informé que ce livre était le premier tome d'une trilogie ! De plus, elle compte traduire sa saga en anglais ! Que demander de plus ?

Couverture :

J'adore cette couverture ! La photo est vraiment très jolie ! De plus, la forêt fait ressortir un côté mystérieux assez intrigant je trouve. Personnellement, ça me donne tout de suite envie d'ouvrir le livre (bon ok, ebook ici) et de plonger dans l'histoire !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

La quatrième de couverture a été très bien pensée car elle pose le contexte et nous met tout de suite dan le bain. Nous comprenons donc qu'il va être question de magie, d'usurpation du trône, et de vengeance. Un bon mélange, n'est-ce pas ?

Mon avis sur l'histoire :

J’imagine que la note que j’ai attribuée à ce livre pourrait en dissuader certains, mais je vous conseille de lire l’intégralité de mon avis avant de choisir de passer à autre chose. Si je n’ai pas mis plus, ce n’est pas parce que je n’ai pas aimé l’histoire mais parce que ça coinçait au niveau de l’écriture.

Je vais donc commencer par vous parler des points qui fâchent concernant l’écriture.  

D’une part, j’ai remarqué un certain nombre de fautes d’orthographe, et j’ai trouvé ça assez agaçant. Attention toutefois, je ne dis pas qu’il y a des fautes à chaque ligne. La quantité d’erreurs serait négligeable dans le cas d’un texte lambda. Mais, je trouve que ça fait tout de même trop de fautes pour un roman destiné à être publié et vendu. Ceci dit, il faut bien noter que l’auteure a auto-édité son livre et qu’elle n’a donc pas bénéficié de l’aide de professionnels qui auraient pu passer derrière elle et vérifier qu’il ne restait pas d’erreurs. A vous de voir si ça vous dérange ou non !

D’autre part, j’ai regretté la mauvaise construction de certaines phrases ou certains paragraphes. Je ne suis pas une spécialiste ni quoi que ce soit, mais certaines scènes étaient difficilement compréhensibles car les phrases étaient mal construites. Par exemple, à un moment l’auteure dit « Bidule était le père d’un enfant qui assistait aux cours de Machin. Son père était venu … ». Je me suis donc demandée si on parlait du père de Bidule (ce qui était logique vu l’enchainement des phrases), du père de Machin ou de Bidule lui-même, puis j’ai finalement compris qu’il s’agissait de Bidule. Mon explication n’est peut-être pas très claire, mais il faut savoir que des petites incohérences de ce style revenaient souvent en début de roman, ce qui biaisait la compréhension de l’histoire. Puis, cela s’est atténué, ce qui a rendu ma lecture plus agréable.

La question de l’écriture étant réglée, je peux désormais passer à l’appréciation globale du roman !

Pour ce qui est de l’histoire, on ne va pas se mentir, le sujet m’intéressait dès le départ. Peut-être que l’idée de faire tourner son récit autour d’une usurpation du trône n’est pas originale dans ce genre de livre, mais la façon dont l’auteure l’a traité était intéressante. En effet, elle a totalement créé son monde en inventant une géographie, une histoire, une langue, des fonctions pour ses personnages, … De plus, elle a ajouté un soupçon de magie car certains des protagonistes sont dotés de pouvoirs ! Et puis, elle a mis en place son intrigue en nous introduisant chez des villageois mécontents car soumis à la rudesse du nouveau roi, ce qui met dans le bain d’entrée de jeu. Que demander de plus ?

En ce qui concerne les personnages, je suis un peu mitigée. Etonnamment, j’ai préféré les personnages secondaires aux deux personnages principaux que sont Selna et Kaaz. J’ai trouvé que ces derniers étaient abordés de façon plus superficielle que les autres, et qu’ils étaient plus « stéréotypés » si je puis dire. En revanche, un certain de nombre de personnages un peu plus secondaires étaient plus intéressants à mes yeux, que ce soit pour leur histoire ou pour leur caractère. Et, avantage non négligeable, l’auteure a écrit son récit en alternant les points de vue ! Cela nous permet de passer d’un groupe à l’autre et de voir l’histoire sous différents aspects, c’est-à-dire, aussi bien du point de vue des opprimés que des oppresseurs.

Cependant, l’auteure ne se contente pas d’alterner les points de vue, elle jongle aussi avec les époques en introduisant des flash-backs. L’idée en elle-même est bonne puisqu’elle permet d’apporter davantage de contenu à l’histoire. Le problème, c’est que ces sauts dans le temps arrivent quasiment toujours sans prévenir et sans que l’on s’en rende compte aussitôt. Au départ, les dates étaient annoncées en tête de chapitre, mais cela n’a pas duré et je trouve que c’est bien dommage !

Enfin, je vais terminer par les liens se nouant entre les personnages. Et, là encore, je suis partagée. Ce qui m’a posé problème, c’est la façon dont certaines relations évoluaient car elles se modifiaient de façon improbable et sans aucun signe précurseur.  Je ne dis pas que tout cela ne peut pas évoluer, mais il faut garder un certain cheminement logique ou laisser le temps faire les choses. Et, d’ailleurs, c’est ce qui se passe pour les autres personnages, ce qui est beaucoup plus cohérent à mes yeux.

En conclusion, c’est un avis vraiment mitigé que je partage avec vous aujourd’hui car j’ai aimé l’intrigue, mais je n’ai pas vraiment apprécié l’écriture de l’auteure (à cause des fautes et mauvaises tournures de phrases). Alors, à vous de voir si vous pouvez vous contenter de l’histoire !

Encore une fois, je remercie S.N. Lemoing pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir son univers et je lui souhaite beaucoup de réussite dans son projet !


2 commentaires :

  1. Cela est toujours très intéressant de découvrir des auteurs en auto-édition. Il faut déjà beaucoup de courage. Ayant moi-même du mal à réfléchir à l'histoire et à ma syntaxe en même temps, je ne peux juger les fautes. Mais il est vrai, qu'on les repère très vite, que la lecture est coupé et le fil perdu.

    l'histoire semble originale, cela donne envie de connaître la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est très intéressant, ça permet de découvrir de nouveaux auteurs !
      C'est vrai, mais je pense qu'il faut se faire relire par quelqu'un avant de publier, sinon ça gâche un peu notre plaisir de lecture. Voilà, le fil est perdu, comme tu dis.

      L'histoire est originale, c'est vraiment sympa de ce point de vue.

      Supprimer