lundi 17 août 2015

Chronique #27 : Une étude en Rouge, Arthur Conan Doyle


 SHERLOCK HOLMES
Une étude en Rouge
(Titre original : A study in Scarlett)
Note : 5/5

Auteur : Arthur Conan Doyle.
Porte vers l’auteur : Traversez la rue !

Editeur : Librio.
Porte vers l’éditeur : Frappez à la porte !

Photographe : Rue des Archives.
Porte vers le photographe : Et entrez !

Genre : Policier.

Nombre de pages : 126.

Date de parution originale : 1887 (dans le journal) et 1888 (en volume).

Date de parution en France : 1899.


D’autres tomes ?

Je ne sais pas si on peut vraiment parler d'autre tomes, mais "Sherlock Holmes" compte au total quatre romans et les cinquante-six nouvelles ! En l'occurrence, "Une étude en Rouge" est le tout premier roman de la série !

Couverture :

Cette couverture est plutôt simple. Elle va directement à l'essentiel en représentant notre détective privé préféré. Cependant, elle n'est pas très attractive et je trouve cela un peu dommage.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Un conseil : ne lisez pas la quatrième de couverture. La renommée du détective devrait vous suffire pour vous lancer dans cette lecture, et ce sera tout aussi bien. A moi, ça m'a suffit, ce qui fait que je n'ai même pas pensé à lire cette quatrième de couverture ! Et, en fin de compte, c'était mieux ainsi car elle en révélait trop selon moi. J'ai pu le constater après ma lecture et je me suis dit qu'elle gâchait un peu notre plaisir et notre découverte de l'histoire, ce qui est vraiment dommage ...
Mon avis sur l'histoire :

Pour tout vous avouer, j'ai commencé les "Sherlock Holmes" dans le mauvais sens. En effet, c'est "Le Chien des Baskerville" que j'ai lu en premier. Je l'avais beaucoup apprécié d’ailleurs ! Mais, je trouve que c'est tout de même mieux de commencer par le début alors j’ai cherché quel était le premier ouvrage de la série. Et voilà, « Une Etude en Rouge » arrivait dans ma bibliothèque ! Et, je dois dire que j’ai beaucoup aimé ce roman !

Tout d’abord, j’ai adoré découvrir les personnages de Watson et Holmes, en apprendre plus sur leurs vies « d’avant », puis sur leur rencontre et sur la manière dont ils se sont liés d’amitié. La façon dont ils ont été mis en relation est assez banale, mais c’est amusant de le savoir. Personnellement, j’ignorai totalement comment ils s’étaient rencontrés avant d’avoir lu ce livre !  

Ensuite, comme vous le savez certainement, le récit est raconté du point de vue de Watson, ce qui est une très bonne chose selon moi. Grâce à ce procédé, nous savons tout ce que pense Watson, ce qu’il a vu ou entendu, mais nous ignorons ce qui se passe dans la tête de Holmes. Cela nous permet de formuler nos propres hypothèses et de les vérifier par la suite. De plus, un certains suspense est conservé grâce à cela car, il faut bien se l’avouer, nos propres solutions sont rarement les bonnes (ou seulement en partie). Ainsi, nous sommes toujours surpris du dénouement !

Et puis, cette aventure, qui réunit Holmes et Watson pour la première fois, est vraiment étonnante ! Vous vous interrogerez un long moment avant de comprendre ce qui relie tous les éléments entre eux (aussi bien les faits que les indices). Vous voyez d’abord des noms que vous reconnaissez, puis, vous commencez à réfléchir (tout en poursuivant votre lecture), vous vous perdez, et finalement tout devient limpide ! C’est alors que le raisonnement de notre détective vous apparait comme logique, et que vous vous demandez pourquoi vous n’y avez pas pensé plus tôt ! L’affaire en question était assez curieuse, et la façon dont l’auteur a levé le voile dessus était très intéressante selon moi car elle nous a permis de comprendre l’ensemble des enjeux et des intérêts de l’histoire.

Par ailleurs, l’auteur nous donne beaucoup de précisions sur les caractères de ses différents protagonistes, ce qui leur donne pas mal de profondeur. Et, en plus, cela permet de les comprendre ! Ainsi, même si nous ne sommes pas dans la tête de Sherlock Holmes, nous pouvons tenter de le cerner grâce au rapport fidèle que fait le docteur Watson de leurs aventures. Mais, cela ne concerne pas uniquement le détective, ça vaut pour tous les autres personnages. Nous pouvons donc nous forger notre opinion sur les éventuels suspects, les victimes, les alliés potentiels, …

Enfin, Holmes et ses méthodes restent indéniablement les éléments les plus intéressants. Le personnage en lui-même, bien que mystérieux, est assez attachant. Mais, ce qui est impressionnant, c’est le raisonnement qu’il suit et les moyens qu’il utilise pour élucider les affaires qui lui sont soumises. En effet, c’est un homme très méticuleux et vraiment cultivé qui met toutes ses connaissances à profit ! Et, loin d’être un snob égoïste, il n’hésite pas à partager son savoir avec Watson et à lui expliquer comment est-ce qu’il est parvenu à telle ou telle conclusion.  Ceci nous permet de suivre son raisonnement du début à la fin, et de comprendre tous ses agissements (pourquoi est-ce qu’il s’est intéressé à tel mur ou telle empreinte, …).

En conclusion, j’ai adoré ce premier roman des aventures de Sherlock Holmes, et je vous en recommande vivement la lecture !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire