lundi 6 juillet 2015

Chronique #21 : Le Royaume de Tobin T.4, Lynn Flewelling

LE ROYAUME DE TOBIN
T4 La Révélation
(Titre original : Hidden Warrior)
Note : 4/5

Auteure : Lynn Flewelling.
Porte vers l’auteure : Allez jusqu'au bout du couloir !

Editeur : France Loisirs
Porte vers l’éditeur : Première porte à droite !

Illustratrice : Sandrine Gestin.
Porte vers l'illustratrice :  Il suffit de toquer !

Genre : Fantasy.

Nombre de pages : 425.

Date de parution originale : 1er avril 2003.

Date de parution en France : 3 juillet 2007.


D’autres tomes ?

C'est toujours la même rengaine, alors vous devez commencer à vous y habituer, ah ah ! Il y a six tomes chez nous, mais à l'origine c'est une trilogie !

Couverture :

Encore une couverture qui est tout à fait en adéquation avec l'esprit de l'histoire ! Elle illustre parfaitement le tournant que prend la vie de notre héros ! Cependant, le fait que le personnage soit blond me chagrine toujours car Tobin est censé(e) avoir les cheveux noirs ...

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Quatrième de couverture :

Je suis résignée, je ne lirai pas les quatrièmes de couverture des dernies tomes avant de lire les livres eux-mêmes ... Je trouve vraiment dommage qu'elles empiètent sur le tome qui suit à chaque fois et qu'elles nous en révèlent trop. Si vous tenez à garder la surprise et un minimum de suspense, je vous conseille de faire comme moi et de ne les découvrir qu'après avoir achevé votre lecture !
Mon avis sur l'histoire :

Tout d’abord, wahou ! Pour ceux qui attendaient de l’action « pure et dure » vous allez être servis ! En effet, tout devient plus mouvementé dans ce quatrième tome, et il y a du combat dans l’air ! Fini les rythmes lents, désormais les personnages sont contraints d’évoluer d’un coup et de faire face à la situation coûte que coûte. Et, il faut dire que ce changement de vitesse est assez agréable car il rend le récit encore plus entrainant.

Ensuite, j’ai beaucoup apprécié le fait de ne pas délaisser tous les personnages secondaires au profit de Tobin. Ainsi, nous gardons un œil sur Arkoniel, Lhel et Iya. Certains pensent certainement qu’ils ne sont pas aussi importants que Tobin, mais sans eux rien de tout ce qui s’est passé jusqu’ici ne serait arrivé. Alors, je pense que l’on peut dire qu’ils ont tout autant droit à leur place sur le devant de la scène, surtout que c’est sur eux tous que semble reposer le sort d’Ero et de tout le royaume de Skala !

Personnellement, j’apprécie tout particulièrement le personnage d’Arkoniel. Il est tellement sympathique et bienveillant à l’égard de ses protégés ! Et, comme pour Tobin, on peut voir son personnage évoluer au fur et à mesure que le temps passe. Il mûrit er prend confiance en lui, ce qui le rend encore plus attachant.

Par ailleurs, comme l’indique la quatrième de couverture, Tobin révèle enfin sa vraie nature ! Certains trouvent qu’il/elle accepte trop facilement sa féminité. Mais, pour ma part, je ne suis pas d’accord. Il faut se souvenir que Tobin l’a tout de même appris quelques années plus tôt, ce qui lui a permis de « se faire à l’idée » en quelque sorte. Personnellement, ce que j’ai trouvé trop rapide c’est la façon dont il/elle accepte son rôle de décideur. Je sais bien que sa destinée de reine lui a été révélée en même temps que sa condition féminine, mais il n’est pas aussi aisé de devenir un chef que de laisser germer une idée dans sa tête. Or, il/elle devient chef des armées qui vont marcher contre les Plenimariens avec beaucoup d’aisance. Il/elle prend les choses en mains et commande avec beaucoup trop de facilité sachant qu’il/elle n’a jamais eu à faire ça avant. Ceci dit, c’est peut-être le plus simple à accepter en fin de compte, car ça donne un sens et une légitimité à sa féminité. On verra bien par la suite si ses émotions relatives à la tournure qu’ont pris les évènements sont plus détaillées …

Enfin, j’aime toujours autant la façon dont le récit suit son cheminement car il arrive constamment tout un tas d’éléments nouveaux et surprenants qui chamboulent l’histoire et lui font prendre une tournure inattendue !

En conclusion, cette saga est toujours aussi addictive, et c’est avec délice que j’en poursuis la lecture, en redoutant toutefois d’arriver à la fin et de devoir quitter ce monde enivrant …


2 commentaires :

  1. Je ne connais pas cette saga mais tu sais nous donner envie de la découvrir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est gentil, merci de ton commentaire ! :)

      Supprimer