dimanche 22 février 2015

Chronique #3 : Les Chevaliers d'Emeraude T.1, Anne Robillard


 LES CHEVALIERS D'EMERAUDE
Tome 1 : Le feu dans le ciel
Note : 5/5


Auteure : Anne Robillard.
Porte vers l’auteure : sur ce sentier ...

Editeur : Michel Lafon.
Porte vers l’éditeur : c'est ici !

Illustrateur : Patrice Garcia.
Porte vers l'illustrateur :  c'est par-là !

Genre : heroic fantasy. 

Nombre de pages : 346.

Date de parution originale : 2003.

Date de parution en France : 2007.


D’autres tomes ?

Oui ! La saga de cette auteure québécoise compte douze tomes ! Par ailleurs, une série dérivée, nommée "Les Héritiers d'Enkidiev" a vu le jour en 2010 ! Et, pour couronner le tout, "Les chevaliers d’Émeraude" sont adaptés en bande-dessinée depuis 2011 !

Couverture :

Honnêtement, lorsque j'ai vu cette couverture, je n'ai pas du tout été attirée. Tout ce vert fade, ce personnage avec une drôle d'allure et un visage très peu avenant. On pourrait même dire qu'il a un air un peu fantomatique. De plus, la présence de l'enfant dans ses bras semble dénoter avec tout le reste de ce décors de guerre. Mais, attendez, ce bébé n'aurait-il pas seulement quatre doigts ? Voici un détail pour le moins curieux. L'illustrateur n'a-t-il donc pas rempli son rôle à la perfection en mettant l'accent sur cet étrange bambin ?  Il faut bien avouer que oui car l'auteur porte une grande importance à ce petit être bien singulier. Alors, même si la couverture ne m'a pas plu au premier abord, je dois bien avouer qu'après réflexion elle cadre plutôt bien avec l'histoire. Et puis, comme il ne faut pas juger un livre à sa couverture (même si elle joue un rôle important), je me suis rapidement plongée dans la lecture de ce roman que l'on m'avait offert. Et je ne l'ai pas regretté, bien au contraire !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Des dragons, des hommes-insectes, une guerre après des siècles de paix, une prophétie. Voici une bonne recette pour attirer tous les amoureux d'aventures chevaleresques ! Surtout que lorsque la magie s'en mêle, ça promet de faire des étincelles ! Vous l'aurez compris, selon moi, la quatrième de couverture est beaucoup plus engageante que la couverture en elle-même. Surtout qu'elle nous annonce le début d'une quête qui risque de durer un moment. Alors, comme on dit, à l'attaque !


Mon avis sur l'histoire :

Avant de commencer, il faut noter une chose plutôt appréciable : une carte de l'empire, ainsi qu'une liste des chevaliers de l'Ordre et de leurs écuyers sont présentés au tout début du livre. Cela nous permet de garder  à l'esprit les noms d'un certain nombre de personnages importants, ce qui est assez pratique.

Maintenant que cela est dit, je peux démarrer en vous avouant que lorsque l'on m'a offert ce livre j'étais un peu sceptique. D'une part, du fait de la couverture qui ne m'inspirait pas grand-chose, et, d'autre part, à cause de l'évocation des "hommes-insectes" sur la quatrième de couverture. Je ne savais pas vraiment quoi en penser, cela me paraissait plutôt étrange, et j'avais peur de me retrouver face à une histoire un peu farfelue. Mais finalement, la lecture de cet ouvrage a été une bonne surprise pour moi !

Il faut dire que l'auteure marque des points dès le départ en faisant un bref rappel de l'Histoire (eh oui, avec un grand "H") du royaume. Et, en accomplissant cela, elle plante le décor et nous introduit tout de suite dans son monde. Elle nous donne donc ces quelques explications, puis, le récit commence réellement.  Alors, on entre en douceur dans cet univers magique, on y prend place. Et, finalement, on admet aisément l'existence des hommes-insectes, même si cela nous paraissait saugrenu au départ.

Par ailleurs, le cheminement que l'auteure a l'air de suivre se retrouve aussi dans la construction des personnages puisque nous les accompagnons dans leur évolution. On voit leurs caractères se former, des liens se créer entre eux, on en apprend un peu plus sur chacun au fur et à mesure, ... Et j'aime beaucoup cette idée. Les  protagonistes, nous dévoilant des petites parties de leurs vies,  n'en sont que plus agréables. De plus, on pourra noter le travail réalisé par l'auteure puisque les caractères de nos héros sont très travaillés, ayant chacun des traits distinctifs différents. La multitude des personnages permet d'ailleurs à un grand panel de lecteurs de pouvoir s'identifier à au moins l'un d'entre eux. On se sent donc plus impliqué, et l'histoire s'ancre plus facilement en nous.

Vous l'aurez compris, les personnages constituent donc le gros point fort du livre. Et, il est intéressant de constater que, même si l'accent est mis sur certains personnages, les autres ne sont pas oubliés pour autant. Ceux-ci ne sont pas considérés comme de simples seconds rôles ayant besoin des héros pour pouvoir avancer. On pourrait même dire que l'on a affaire à tout un groupe de héros en fin de compte. Ce cas de figure est donc assez différent du schéma "habituel", si je puis dire, dans lequel l'histoire se concentre sur un ou deux protagonistes autour desquels gravitent le reste des personnages.

Mais, si les personnages sont pour beaucoup dans l'engouement que ce livre pourrait provoquer, il ne faut pas pour autant en oublier les autres caractéristiques intéressantes telles que l'univers créé par l'auteur ou encore sa façon de faire avancer l'histoire. Bien entendu, je vous laisse découvrir tout cela par vous-même, mais je tiens à appuyer sur ces points majeurs. En effet, l'auteure a créé tout un univers féerique qui saura à coup sûr vous entraîner dans cette lointaine et mystérieuse contrée du royaume d’Émeraude ...

Pour terminer, je peux vous dire que la fin de ce premier tome nous donne l'envie irrésistible de nous procurer la suite et de poursuivre le périple de nos héros qui, au final, ne faisait que commencer !





6 commentaires :

  1. Article très intéressant que j'accueille avec plaisir, car je vois depuis longtemps ce livre dans les librairies sans vraiment m'y pencher. Je me reconnais bien dans le scepticisme des "personnes-insectes", c'est le genre de chose qui m'aurait refroidi aussi, donc je suis ravie de constater que finalement c'est possible d'aller au delà... As-tu lu la suite du coup ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien contente que cet article te plaise, j'espère t'avoir donné envie de te lancer dans cette lecture !
      Tu verras, les "hommes-insectes" ne nous paraissent plus si étranges au bout d'un moment.
      Pour répondre à ta question, j'ai lu huit des douze tomes ! Il va falloir que je me procure les derniers. Le seul petit bémol, c'est le nombre croissant de personnages. On risque de s'y perdre, d'où l'intérêt des récapitulatifs qui précèdent l'histoire !

      Supprimer
  2. Hé bien, je pense qu'après cette article, je vais être obligé d'aller à la fnac demain. Cette histoire est vraiment intrigante. J'ai envie d'en connaître plus sur ces personnages avant même de les connaître.
    Je me demandais, l'Histoire est-elle tournée de façon épique, comme le seigneur des anneaux avec des combats ou plus une quête de recherche?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien le mot, elle est intrigante au départ ! Tu risque donc de t'embarquer dans un voyage long de douze tomes.
      Disons que c'est un peu un mélange des deux. Il n'y a pas vraiment une quête en elle-même à vrai dire, les chevaliers sont amenés à effectuer différentes "missions". Il y a des combats, des petites quêtes, et des moments plus calmes. On suit vraiment l'évolution des personnages, et leur vie est loin d'être banale.

      Supprimer
  3. j'aime beaucoup les œuvres qui sont longues. Cela permet de vraiment suivre les personnages. J'en ai marre des trilogies, où tu fermes le troisième tome et que tu es totalement frustrée de pas suivre plus les personnages auxquels tu t'es attaché. Je vais sûrement me laisser tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors ça devrait te plaire ^^ Mais attention car au bout d'un moment on s'y perd un peu. Il y a de plus en plus de personnages en fait, et ça devient un compliqué à la fin ^^

      Supprimer