dimanche 5 novembre 2017

Chronique #131 : Elfes T.2, N. Jarry, G. Maconi & D. Saïto

ELFES
Tome 2 : L'Honneur des Elfes sylvains
Note : 5/5


Scénariste : Nicolas Jarry.
Porte vers le scénariste : avancez sur la route.

Dessinateur : Gianluca Maconi.
Porte vers le dessinateur : tournez à droite.

Coloriste : Diogo Saïto.
Porte vers le coloriste : poursuivez en face.

Editeur : Soleil Production.
Porte vers l’éditeur : Revenez à gauche.
Genre : Fantasy.

Date de parution originale : mai 2013.
Date de parution en France : mai 2013.

D’autres tomes ?

Au jour de ma chronique, il existe 19 tomes et un vingtième va sortir courant novembre !

Présentation :

Après avoir lu et adoré le premier tome de cette série-concept, j'ai bien évidemment voulu poursuivre l'aventure, et je n'en ai pas été déçue !

Nouveau peuple elfique, nouveaux scénariste et dessinateur, nouvelle ambiance, et nouveau délice de lecture ! Encore une fois, j'ai été happée dans cet univers !

L'histoire est plus originale que celle du premier tome, mais elle est tout aussi bien traitée. Nous sommes en immersion totale dans cet univers riche et merveilleux. On comprend leurs problèmes, on redoute leur chute, on espère de l'aide, etc. Bref, on se sent concernés, preuve que l'histoire est vivante !

Par ailleurs, les personnages principaux sont vraiment attachants car plein d'empathie et prêts à se remettre en question. Tandis que d'autres nous paraissent beaucoup plus sombres et moins dignes de notre intérêt. Néanmoins, que les protagonistes soient "bons" ou "mauvais", on comprend toujours leur comportement car celui-ci est justifié par un certain nombre de circonstances. Ainsi, tout n'est pas tout blanc ou tout noir, il y a tout un jeu de nuances.

Enfin, les dessins sont vraiment très beaux ! On en prend plein les yeux, que ce soit au niveau des personnages ou des décors !

En conclusion, je vous recommande avec toujours autant de ferveur de vous lancer dans la série "Efles" qui, je pense, ne vous décevra pas ! L'avantage étant que cinq peuples sont décrits ici (vous risquez donc de trouver votre bonheur !)

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire