lundi 27 février 2017

Chronique #96 : Sur les chemins noirs, Sylvain Tesson

SUR LES CHEMINS NOIRS
Note : 3/5

Auteur : Sylvain Tesson.
Porte vers l’auteur : suivez le sentier.

Editeur : Gallimard.
Porte vers l’éditeur : Écartez-vous du chemin.

Photographe : Thomas Goisque.
Porte vers le photographe  Et trouvez la bonne voie.

Genre : récit, carnet de bord.

Nombre de pages : 142.

Date de parution originale : 13 octobre 2016.

Date de parution en France : 13 octobre 2016.

D’autres tomes ?

Ce livre ne fait pas partie d'une saga, mais l'auteur a écrit d'autres ouvrages dans lesquels il partage ses voyages à travers le monde !

Couverture :

La couverture est simple et "naturelle", tout comme ce récit. Elle illustre donc très bien les mots de l'auteur.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Cette quatrième de couverture est écrite de la main de l'auteur, ce qui donne encore plus d'écho à son récit. D'ailleurs, il nous prévient d'ores et déjà de ce qui nous attend, à savoir un voyage sur les "chemins noirs" de la France, ces magnifiques itinéraires souvent désertés au profit de voyages vers des contrées plus lointaines.


Mon avis sur l'histoire :

Pour commencer, même si j'ai apprécié ma lecture, le premier mot qui me vient à l'esprit après avoir refermé ce livre est "hypocrite". En effet, tout au long de son récit, l'auteur ne fait que de se plaindre du système, de l'évolution actuelle de la société, des innovations (qui, pour lui, n'en sont pas), de la mondialisation et j'en passe alors même que ce charmant parisien vit au cœur de cet urbanisme dont il déplore la suprématie exercée sur la ruralité ! Alors, comme dit le proverbe, "Fais ce que je dis, pas ce que je fais" ! Ah ah ! (Mais, il faut quand même reconnaître qu'il n'a pas toujours tout à fait tort dans ses propos...).

Une fois cet aspect mis de côté, il faut s'intéresser au texte en lui-même. Et là, j'ai clairement passé un bon moment car notre écrivain-aventurier partage son voyage avec nous d'une façon à la fois amusante et poétique. Il nous gratifie à tour de rôle d'anecdotes amusantes et de très belles descriptions nous permettant de visualiser les paysages comme si nous y étions ! Son voyage en France nous permet de découvrir de sympathiques endroits un peu délaissés et qui mériteraient qu'on s'y arrête un peu plus souvent.

Par ailleurs, le fait que des amis le rejoignent, puis, le quittent en cours de route permettait d'éviter la monotonie d'un voyage en solitaire qui aurait pu nous paraître finalement un peu trop long (comme à lui). Toutefois, je regrette qu'il n'ait pas davantage partagé avec nous les rencontres auxquelles il a eu droit sur son parcours. En effet, celles-ci n'apparaissent qu'en quelques phrases échangées, à peine quelques mots...

En conclusion, lire ce carnet de bord (car c'est finalement bien le mot) nous permet de passer un agréable moment, mais il ne faut pas s'attendre à quelque chose de grandiose non plus.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire