lundi 13 juillet 2015

Chronique #22 : Le Royaume de Tobin T.5, Lynn Flewelling

LE ROYAUME DE TOBIN
T5 La Troisième Orëska
(Titre original : The Oracle's Queen Tamir Triad)
Note : 5/5


Auteure : Lynn Flewelling.
Porte vers l’auteure :Tournez la poignée ...

Editeur : France Loisirs.
Porte vers l’éditeur : Allumez une bougie ...

Illustratrice : Sandrine Gestin.
Porte vers l'illustratrice :  Et entrez ...

Genre : Fantasy.

Nombre de pages : 406.

Date de parution originale : 27 juin 2006.

Date de parution en France : 11 mai 2007.


D’autres tomes ?

Encore et toujours la même réponse : la saga originale est une trilogie que nous avons découpé en six tomes en France !

Couverture :

Comme à chaque fois, j'adhère totalement au travail de l'illustratrice ! Le choix de la façon dont est représenté le personnage est toujours aussi judicieux et symbolique. En effet, il représente un moment clé pour le récit, mais aussi pour Tobin/Tamir !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Pour une fois, je trouve que la quatrième de couverture n'est pas inadaptée. Il faut dire qu'elle rappelle simplement la prophétie, ainsi que la situation catastrophique de la ville sous le règne d'Erius, l'usurpateur. Ainsi, il était difficile de faire un faux-pas !


Mon avis sur l'histoire :

Dernière « grosse » partie ici puisque nous voici dans la première moitié du dernier tome de la trilogie (avec le découpage original). Cela signifie qu’il faudra bientôt quitter tout ce petit monde et les laisser vivre dans notre imaginaire … Alors, on se reprend et on fait l’avant-dernière chronique de la saga « Le Royaume de Tobin » !

Tout d’abord, il faut noter l’arrivée de nouveaux personnages ! Ceci est tout à fait rafraîchissant et vecteur d’un regain d’énergie. De plus, l’auteure ouvre ainsi la voie à de nouvelles intrigues et possibilités, ce qui ajoute encore plus de facettes à un récit déjà bien rempli !

Autre point important : nous assistons aux premiers pas de Tamir en tant que souveraine. Dans la salle du Trône, elle vient d’annoncer que c’en était fini de Tobin et qu’elle était désormais Tamir. L’assistance reste bouche bée dans un premier temps, puis viennent les réactions, la suspicion, les serments de foi en sa faveur, … Elle est maintenant « officiellement » la prétendante au trône et doit se faire considérer comme telle. Il lui sera nécessaire de bien s’entourer et de bénéficier d’alliances solides car elle risque d’être contrainte de livrer bataille contre son cousin, le prince Korin, afin de s’emparer du trône. En effet, bien que la prophétie joue en sa faveur, elle ne lui donne pas toute la légitimité d’une reine. Pour l’obtenir, elle devra s’emparer de la précieuse épée de Ghërilain, épée qui se trouve entre les mains de Korin …

Vous l’avez compris, Tamir et Korin sont désormais des adversaires. Et, je trouve que l’auteure a extrêmement bien tourné son récit car elle nous livre les sentiments de ces deux protagonistes de part et d’autre. Nous sommes donc plongés tantôt dans le refuge de Korin et tantôt à la cour de Tamir. Le point fort est donc de ne pas nous concentrer uniquement sur les « gentils » ou les « méchants », mais de comprendre les intentions et sentiments qui animent chacun des deux combattants.

D’un côté, nous trouvons Korin avec les quelques Compagnons qui ont pu le suivre, Maitre Porion, Nyrin, et j’en passe. Et, malheureusement, c’est le vil magicien qui semble prédominer dans cette nouvelle cour. Il ne lâche pas le prince d’une semelle, étendant toujours plus son emprise sur lui et l’incitant à détester Tamir autant que possible, quitte à rendre sceptiques certains de leurs alliés. En parallèle, la pauvre Nalia est toujours « coincée » dans sa tour où seul Korin lui rend des visites, tout cela dans le seul but de concevoir un héritier afin de permettre au prince de partir « serein » pour son combat contre Tamir …

De l’autre côté, nous avons Tamir, ses amis de toujours et de nouveaux alliés. C’est à elle qu’incombe la tâche de remettre dans l’ordre dans la ville après l’attaque des Plénimariens et de redonner espoir au peuple, alors qu’elle-même est en proie au doute et à l’incertitude ! Est-il possible de faire revenir Korin à la raison ? Acceptera-t-il de renoncer à ses prétentions au trône ? Est-elle vraiment capable de réaliser ce que l’Oracle a prédit ? Tant de questions et tant de tâches à accomplir …

Et, pour en revenir aux sentiments, différents protagonistes sont bien en peine de démêler les leurs ! Tamir ne sait plus que penser vis-à-vis de son cousin qui, lui, cultive une haine de plus en plus profonde à son égard, tandis que Ki, pour sa part, ne parvient pas à effacer de son esprit l’image de Tobin … Ainsi, alors que certains déploraient la facilité avec laquelle sa condition de femme avait été acceptée de tous, on voit bien que ce n’est pas si facile que ça pour tout le monde. Quelques personnages s’attachent encore à l’idée que c’est Tobin qui se trouve en face d’eux et que ses nouveaux attraits ne changent pas sa personnalité. Mais cela ne rend pas la chose moins difficile à avaler. D’ailleurs, au sein de l’entourage de Tamir, Ki est certainement celui qui a le plus de mal à admettre ce changement. Et cela est d’autant plus difficile qu’il est perdu dans ses propres sentiments, alors qu’il sait pertinemment ce que ressent Tamir depuis longtemps … Comment tout cela va-t-il se finir ? Comment vont évoluer les relations de Tamir et Ki ? Une réconciliation est-elle possible entre les cousins royaux ? A vous de le découvrir !

En conclusion, encore un très bon livre qui poursuit cette saga « Le Royaume de Tobin » ! La fin est proche et on le sent. Les derniers éléments se mettent en place, c’est le moment de jouer ses dernières cartes et d’utiliser tous ses atouts. La prophétie disait-elle vraie ? Là est toute la question …

4 commentaires :

  1. "la première moitié du dernier tome de la trilogie" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça m'a fait trop rire! On dirait que cela ne finit jamais

      Supprimer
    2. Ah ok ! xD C'est parce qu'il s'agit d'une trilogie à la base, mais en France ça a été transformé en une saga des six tomes ^^

      Supprimer