lundi 25 mai 2015

Chronique #16 : Le Royaume de Tobin T.2, Lynn Flewelling


 LE ROYAUME DE TOBIN
T2 Les années d'apprentissage
(Titre original : The Bone Doll's Twin)
Note : 4/5

Auteure : Lynn Flewelling.
Porte vers l’auteure : quittez le domaine ...

Editeur : France Loisirs
Porte vers l’éditeur : ... chevauchez vers le royaume ...

Illustratrice : Sandrine Gestin.
Porte vers l'illustratrice :  ... entrez au palais !

Genre : Fantasy.

Nombre de pages : 378.

Date de parution originale : 16 juillet 2001.

Date de parution en France : 25 septembre 2006.


D’autres tomes ?

Comme je l'ai déjà dit dans ma première chronique, "Le Royaume de Tobin" est une trilogie ! Cependant, chaque livre a été divisé en deux pour ce qui est de la version française, ce qui fait que nous avons une série de six tomes !
Couverture :

Tout comme la couverture du premier tome, je trouve qu'elle représente bien l'esprit du livre. Elle n'est peut-être pas très vendeuse, mais elle capte très bien l'ambiance générale. Et puis, si le premier tome vous a plu, vous achèterez sûrement le deuxième, peu importe qu'il vous semble joli ou non.

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Personnellement, j'ai trouvé cette quatrième de couverture assez trompeuse. Elle parle de la toute fin du livre, ce qui fait que l'on se demande à quel moment est-ce que ça va enfin arriver. De plus, on nous parle du roi et de sa rencontre avec Tobin alors que l'on ne les voit pas une seule fois ensemble dans ce tome. Bref, une petite déception quant à cette quatrième de couverture qui ne semble pas vraiment adaptée à l'ouvrage. Cependant, le livre se suffit à lui-même, alors ne vous arrêtez pas à ce détail !

Mon avis sur l'histoire :

Ce deuxième tome est encore une réussite ! C’est la suite directe du premier tome, ce qui fait qu’il n’y a pas de véritable coupure entre les deux. Nous sommes toujours plongés dans l’univers de l’auteure, tout parait réel, presque palpable, et nous rejoignons avec plaisir ses super personnages ! D’ailleurs, en parlant d’eux, nous sommes les témoins de leur évolution, de l’affirmation de leurs caractères et de leurs péripéties. Et, s’ils ne se trouvent pas encore sur le champ de bataille, un changement de décor inopportun va les mettre à l’épreuve et les faire se retrouver face à la vie « réelle ». Leurs comportements en seront nécessairement affectés, mais ils resteront fidèles à eux-mêmes. Ki se révèle plus loyal que jamais envers Tobin qui, lui, reste sur ses gardes. Ce trait de caractère qui le rend étrange aux yeux de certains et qui avait donné lieu à une relation de méfiance avec le pauvre Arkoniel  rend le personnage assez crédible puisque c’est dans la continuité de son histoire et de sa vie. Le pauvre garçon a de quoi rester distant avec tout ce qui lui est arrivé depuis sa naissance !

Comme l’indique la quatrième de couverture, Tobin est appelé par le roi pour rejoindre son cousin et ses Compagnons à Ero. Nos deux héros en herbe doivent donc quitter leur confortable cocon pour se confronter à la vie de la cour royale ! Ce changement de décor est assez bienvenu pour les lecteurs puisqu’il évite à l’intrigue de tourner en rond et d’épuiser toutes les possibilités pour rendre l’histoire intéressante. Cela nous permet de découvrir d’autres lieux et d’autres personnages, car il faut bien avouer que leur nombre était assez limité au fort. En revanche, c’est une autre paire de manches pour les deux garçons ! Ceux-ci ne se réjouissent pas forcément de ce départ plus ou moins forcé, d’autant plus qu’ils craignent que Ki ne puisse pas rester l’écuyer de Tobin ! Alors, comme eux, nous sommes stressés pour cet adorale garçon. Que va-t-il advenir de lui une fois qu’ils seront arrivés à Ero ? Sera-t-il remercié sans plus de cérémonie et remplacé par un garçon plus noble choisi par le roi ? La question reste en suspens …

Comme je l’ai dit auparavant, en arrivant dans ce nouvel endroit, nos petits héros vont faire la rencontre d’un nombre importants de personnages. Je dois dire que j’ai beaucoup apprécié ce point car l’auteure donne une certaine profondeur à tous ces individus, qu’ils soient bons ou profondément mauvais. On rencontre ainsi le prince et ses Compagnon, le protecteur de Tobin, le magicien Nyrin, … Ki et Tobin se retrouvent donc face à un panel important de personnages au sein desquels ils vont devoir apprendre à évoluer, et avec qui ils auront, ou non, des affinités. Ils devront prendre garde et ne pas faire confiance à n’importe qui car cela pourrait leur causer de gros problèmes. De même, ils ne devront pas montrer leur mépris pour certaines personnes au grand jour car, à la cour, les apparences sont extrêmement importantes et mieux vaut être dans les bonnes grâces du roi. Ils se feront donc une place parmi leurs nouveaux « amis » avec plus ou moins d’aisance. Et, c’est avec toute sa naïveté que Tobin va découvrir la vie à la cour, la fourberie qui y règne, et la débauche qui semble imprégner les lieux. Cependant, n’allez pas croire qu’il ne fera pas de bonnes rencontres. Au contraire, j’appuie simplement sur le fait que sa vie est désormais bien différente de la paisible existence qu’il coulait au fort avec Ki, Arkoniel et les autres.

Par ailleurs, l’histoire avance plutôt bien. Pas trop vite, ni trop lentement, juste comme il faut. De toute manière, avec six livres on se doute que l’on aura bien le temps de voir grandir les personnages. On s’interroge sur leur futur, sur leur acclimatation à leur nouveau lieu de vie, sur les personnes à qui ils pourraient faire confiance, sur leurs alliés potentiels, … Mais, la question majeure repose sur le destin de Tobin ! A quand la révélation ? A quand le retour d’une reine pour Skala ? Sera-t-il de taille à supporter tout cela ? Là est l’intérêt principal du livre, et de nombreux indices distillés ici et là permettent déjà de se faire une idée sur la question.

Enfin, la conclusion de ce deuxième tome est bien meilleure que celle du premier. Cela est logique puisque que c’est là la véritable fin du premier tome d’origine. Un évènement capital pour la suite de l’histoire vient de se produire et on nous laisse plantés là avec toutes nos questions ! Alors, évidemment, cela peut paraitre sadiques à certains d’entre vous, mais il se trouve que c’est une fin qui donne envie de connaitre la suite ! De plus, nous n’avons pas l’impression que le récit est coupé au hasard et sans raison. Il y a ici un véritable suspense et c’est bien plus engageant que lorsque le récit est simplement coupé au milieu du premier tome dans l’unique but d’avoir deux parties de même taille.

En conclusion, je vous conseille vivement la lecture de ce deuxième tome qui s’achève sur un rebondissement crucial et qui n’annonce que de bonnes choses pour la suite !



4 commentaires :

  1. Merci pour ces articles toujours intéressants, tu fais toujours tellement d'efforts dans la rédaction ! Tu gères /o/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci à toi, c'est super gentil ce que tu me dis là :D

      Supprimer
  2. Comme pour le premer tome, cela donne vraiment envie de le lire... je le commencerai peut-être quand j'aurais fini la pile de plus en plus grande qui s'entasse sur mon bureau... (un peu à cause de toi pareil ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que c'est vraiment une saga sympa, tu aimerais sûrement ^^ (ma faute à moi ? x) )

      Supprimer