mardi 7 avril 2015

Chronique #9 : Divergente T.3, Veronica Roth


DIVERGENTE
(Titre original : Allegiant)
Note : 3/5


Auteure : Veronica Roth.
Porte vers l’auteure : veuillez passer par ici !

Editeur : Nathan.
Porte vers l’éditeur : continuez tout droit !

Photographe : François Caillon.
Porte vers le photographeattention au virage !

Genre : roman de science-fiction, dystopie.

Nombre de pages : 461.

Date de parution originale : 22 octobre 2013.

Date de parution en France : 15 mai 2014.


D’autres tomes ?

Comme vous le savez déjà, la série "Divergente" est une trilogie. Mais, ce n'est pas tout ! L'auteure a écrit un recueil de nouvelles racontées du point de vue de Quatre ! Au moment où j'avais écrit ma chronique consacrée au second volet de la série, ce livre n'avait pas encore été traduit en français. Eh bien, c'est désormais chose faite. Depuis le 2 avril 2015, vous pouvez vous procurer ce nouvel ouvrage de Veronica Roth ! 

Couverture :

Mon avis sur la couverture reste le même. Malheureusement, elle ne m'attire pas vraiment. Comme je l'ai déjà dit, elle est trop simple à mon goût, et assez fade. Ce n'est pas le genre de couverture qui attire l’œil au premier regard et c'est bien dommage !

Et vous, qu’en pensez-vous ?


Quatrième de couverture :

Si la couverture en elle-même n'est pas attirante, il n'en va pas de même pour la quatrième de couverture. Comme pour le tome précédent, elle nous rappelle la situation dans laquelle se trouvent les personnages, ainsi que les choix qui s'offrent à eux. Et puis, elle laisse planer le mystère sur ce qui se trouve de l'autre côté de la clôture : y a-t-il réellement quelque chose ? Ou bien, toute cette histoire a-t-elle été inventée de toutes pièces ? Notre curiosité est tout de suite amplifiée et nous mourrons d'envie d'avoir enfin les réponses à toutes nos questions !

Mon avis sur l'histoire : 

Je dois dire que mon avis sur ce troisième et dernier tome est assez mitigé. Je vais donc essayer de faire une critique constructive en abordant les bons et les mauvais aspects, mais j'ai bien peur de pencher du côté négatif !

Pour commencer, j'ai trouvé l'idée de base assez bonne. Ce dernier volet clôt la série et nous donne enfin toutes les clés pour comprendre l'oeuvre dans son ensemble. On nous explique ici ce qu'est l'essence-même des Divergents ! Cela nous permet de savoir ce qui fait de ces individus des êtres atypiques, ainsi que le pourquoi de leur existence. On apprend enfin le rôle qu'ils ont à jouer dans toute cette histoire ! La promesse est donc tenue, et les réponses à toutes nos interrogations nous sont données. Alors oui, pour certains ce tome est trop "mou" car l'action met un certain temps à venir. Mais, il faut bien noter que ce livre est l'aboutissement de l'histoire de Tris et de ses amis, et qu'il est donc normal que tout ne soit pas basé sur l'action puisqu'un nombre important de questions était resté en suspens. Alors, je pense que nous pouvons nous déclarer satisfaits à la lecture de ce livre. En effet, il nous révèle les origines de cette étrange société et nous explique enfin pourquoi les individus sont regroupés par faction. Et il faut dire que la raison n'est pas anodine ! Mais, je vous laisse la découvrir par vous-mêmes !

Cependant, je trouve que les explications données gâchent un peu la magie de l'histoire. Nous étions dans un univers original avec une société organisée en factions, ... Et, nous voici de retour dans le monde que l'on connait grâce à des explications assez terre à terre. Le tout est crédible, mais on perd l'ambiance que l'auteure avait construite jusque-là et c'est un peu dommage. Elle avait créé quelque chose de tellement original que l'on est déçu de devoir quitter cet univers inhabituel et intrigant. On pourrait même dire que l'on passe d'un univers à l'autre par le biais d'une transition bien trop rapide. Mais, il ne s'agit là que de mon avis, et certains apprécieront sûrement ce changement de décor !

Un autre point à aborder, et non des moindres, est celui des personnages. J'avais beaucoup aimé la façon dont l'auteure les abordait dans ses deux autres tomes, mais ici je dois dire que mon avis est un peu différent. Là encore, je suis mitigée.

D'une part, j'ai apprécié de pouvoir suivre l'évolution des protagonistes au fil des romans. Surtout que les personnages secondaires ne sont pas laissés de côté et qu'ils prennent de plus en plus d'importance, pour (presque) finir par jouer des coudes avec les personnages principaux dans ce dernier tome. En effet, ils ne s'effacent pas au profit de nos héros. Au contraire, ils prennent place à leur côtés et je trouve qu'ils sont un peu plus "fouillés" qu'ils ne l'étaient jusque-là. Je pense que c'est parce que l'on en apprend beaucoup sur leurs histoires respectives, mais aussi sur leurs états d'âme, leurs choix, leurs forces et leurs faiblesses. Ils ont tous évolué, les évènements marquants de leur histoire commune les ont changés pour les rendre plus adultes et modifier leur vision sur le monde. De plus, si on en apprend davantage sur ces protagonistes évoluant autour de nos héros, cela ne veut pas dire que les morts sont enterrés pour de bon. Au contraire, on en apprend toujours plus sur eux, et je pense même pouvoir dire qu'ils ont une importance cruciale pour le dénouement de la trilogie !
En ce qui concerne Tris et Tobias, il est difficile de dire dans quel sens va leur relation (et cela était déjà problématique dans le deuxième tome). Leurs échanges sont plus tumultueux et l'incompréhension semble prendre le pas sur l'indulgence. Cependant, rien n'est figé avec eux, et il faut s'attendre à tout !

Mais, d'autre part, je n'ai pas aimé le changement de procédé d'écriture opéré par l'auteure. Elle a décidé d'alterner les points de vue et de nous faire voir tantôt par les yeux de Tris, tantôt par ceux de Tobias. Honnêtement, je suis plutôt fan de ce genre de procédé en règle générale, mais, en l’occurrence, il ne semble pas vraiment être maîtrisé par l'auteure. Je comprends bien cette nécessité de nous donner le ressenti de Tobias au regard de certains évènements. Mais, je me demande si une autre solution n'aurait pas pu être trouvée pour contourner ce besoin. Peut-être que cela vient de moi, mais j'ai trouvé que l'écriture était beaucoup moins bonne quand il s'agissait des passages de Tobias. L'auteure a l'air de tâtonner et d'essayer de s'en sortir comme elle peut sans en avoir vraiment les moyens. De plus, il devient parfois difficile de savoir qui de Tobias ou de Tris est en train de nous parler, ce qui rend la lecture confuse. Tout cela rend les passages en question bien moins agréables à lire, et c'est regrettable !
Par ailleurs, j'ai déploré le fait d'entrer dans la tête de Tobias. Sans parler de l'écriture, j'ai trouvé dommage de connaitre ses pensées car pour moi il est LE personnage mystérieux du roman. Alors, le fait de savoir tout ce qui lui trotte dans la tête et de connaitre ses craintes et ses peurs lui fait perdre un peu de son charme. En effet, il apparaît comme quelqu'un de mystérieux qui ne laisse filtrer (quasiment) aucune émotion. Il est tout le temps dans le contrôle, ce qui nous fait nous interroger sur son compte. Mais, le fait d'avoir des réponses à ces interrogations n'était pas vraiment attendu selon moi. Le ressenti devient différent, le faisant passer du héros à l'apparence immuable à un homme à l'esprit torturé. Il perd de sa splendide, et cela ternit un peu le roman.

Pour résumer : le contexte, qui nous avait tant plu au départ, est amené à changer plus ou moins radicalement dans ce dernier tome et l'approche des personnages est, elle aussi, modifiée de façon déterminante. Cependant, malgré ces points négatifs, l'histoire reste agréable à lire et il est appréciable de connaitre enfin toute la vérité !

En conclusion, mon avis est très partagé sur ce dernier tome de "Divergente". J'ai apprécié cette lecture, mais sans plus. Alors que j'en attendais beaucoup de ce tome de conclusion, de nombreux points négatifs ont gâché ma lecture. Néanmoins, point que je n'ai pas abordé, l'issu du roman est tout à fait adaptée et rend le tout cohérent. Je ne sais pas si cela suffira à vous convaincre, et je dois bien dire que je ne suis pas persuadée de l'être moi-même. Je conclus ici cet avis partagé et vous laisse vous forger votre propre opinion !



5 commentaires :

  1. Aaaah noooon il faut encore que je lise le 2 ! Sinon, comme j'ai juste lu que tu avais été déçue par ce troisième tome, je me permets de faire le rapprochement avec Hunger Games (un peu le même style d'ambiance je trouve, avec une héroïne seule contre le monde entier et des factions/districts et tout). J'ai été super déçue par le 3e tome de HG, je ne sais pas si c'est un syndrome du dernier tome, mais j'ai vraiment trouvé la fin trop "facile" et l'épilogue carrément inutile... ça a tout gâché :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vite vite vite ! Il faut t'y mettre !
      Je suis d'accord avec toi, on peut les rapprocher. Surtout que les deux héroïnes finissent par être agaçantes à un moment ou à un autre.
      Le problème, c'est qu'ils en font des tomes au début. Du coup, nous avons des attentes décuplées et la fin est un peu trop simple peut-être. Mais, la fin est plutôt bonne dans Divergente, c'est l'ambiance du bouquin qui est moyenne. Après, à toi de voir, peut-être que ça ne vient que de moi ^^

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que le premier tome et ayant été énormément déçu, vu tes notes, je me demande ce que cela va être pour cet opus.... mais je vais quand même le lire pour avoir le dénouement. Merci google!
    Ils sont d'ailleurs en train de mettre des filtres en place pour que cela n'arrive plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne pense pas que ça va aller en s'améliorant de ton point de vue. Mais bon, on ne sait jamais, tu pourrais être surprise !
      C'est vrai, tu n'as pas eu de chance ...
      Il était temps qu'ils y pensent !

      Supprimer
  3. Je n'ai lu que le premier tome et ayant été énormément déçu, vu tes notes, je me demande ce que cela va être pour cet opus.... mais je vais quand même le lire pour avoir le dénouement. Merci google!
    Ils sont d'ailleurs en train de mettre des filtres en place pour que cela n'arrive plus.

    RépondreSupprimer